Solution de gestion de patrimoine

Gestion des infrastructures : comment s’assurer
du bon état de vos ouvrages ?

La gestion des infrastructures et ouvrages est une considération clé pour les gestionnaires, car elle comprend la planification, l’entretien et l’optimisation des ressources nécessaires pour assurer le bon fonctionnement et la maintenance des infrastructures.

Qu’est ce que la gestion des infrastructures ?

La gestion patrimoniale des infrastructures englobe toutes les activités liées à la constitution de son inventaire, la planification de la surveillance et des actions de maintenance pour une mise à niveau des équipements et installations nécessaires à la sécurité des usagers, et la maitrise des coûts de maintenance.

Une gestion efficace des infrastructures répond aux différents enjeux rencontrés par les collectivités et les gestionnaires que nous résumerons en trois axes majeurs.

En premier lieu, les infrastructures, selon leur typologie, s’inscrivent dans un cadre règlementaire de sécurité et de sureté. Le gestionnaire dispose de guides et de méthodologies pour le suivi du carnet de santé de son patrimoine (par exemple, le manuel IQOA pour les ouvrages d’art et les contrôles règlementaires pour les bâtiments). En deuxième lieu, en matière de maitrise d’ouvrage, l’enjeu de la qualité d’usage est incontournable : avoir un suivi régulier des défaillances, garantir une sécurité des usagers et assurer une viabilité au long terme est essentiel. Enfin, l’évaluation et la maitrise des coûts sont une préoccupation majeure pour le gestionnaire. Sur le plan financier, une surveillance préventive et une programmation pluriannuelle des travaux permettent en effet d’optimiser les coûts d’entretien du patrimoine.

Au fil de cet article, nous nous intéresserons aux typologies d’infrastructures suivantes : les bâtiments, la voirie et les réseaux divers, les ouvrages d’art et les ouvrages liés au génie civil de l’eau.

Les quatre types d’infrastructures dans le BTP

 

Bâtiments

La gestion des bâtiments implique leur entretien régulier, la rénovation et la réhabilitation éventuelle, ainsi que la mise en place de mesures d’efficacité énergétique pour réduire leur impact environnemental. Il s’agit principalement d’écoles, de crèches, d’hôpitaux, de gares, de gymnases, etc.

VRD (Voirie et Réseaux Divers)

Les VRD (Voiries et Réseaux Divers) est essentielle pour assurer la connectivité et la mobilité dans les zones urbaines et rurales : routes, assainissement, réseaux électriques, réseaux de télécommunications… La construction et la gestion de ces réseaux nécessitent une planification minutieuse, en tenant compte de la capacité de charge, de la durabilité et de l’adaptabilité aux évolutions technologiques. La gestion des infrastructures se traduit par une maintenance régulière et la modernisation du réseau. Ce sont des opérations nécessaires pour assurer le bon fonctionnement des infrastructures et répondre aux demandes toujours croissantes des usagers.

Ouvrages d’art

Les ouvrages d’art comprennent les ouvrages de franchissement (ponts, tunnels, aqueducs), les ouvrages de protection (murs, tranchées, digues) et les ouvrages de transition relative aux transport (quais, ouvrages portuaires, etc.). Les ouvrages d’art, contrairement aux autres types d’infrastructures, surmontent des obstacles naturels et assurent la fluidité des déplacements. Leur entretien régulier est par conséquent un enjeu majeur pour la garantie de leur bon fonctionnement.

Génie civil de l’eau

Les infrastructures hydrauliques jouent un rôle crucial dans la gestion des ressources naturelles, l’approvisionnement en eau potable, la production d’énergie et la protection contre les risques naturels. Nous incluons dans cette catégorie toute structure béton adressant ces fonctions comme les barrages, les digues, les châteaux d’eau, les réservoirs, etc. Leur gestion exige une expertise spécialisée qui prend en compte les conditions géologiques, les réglementations environnementales et les besoins de la collectivité.

Comment maîtriser sa gestion des infrastructures

Pour garantir une gestion efficace des infrastructures dans le secteur de la construction, il est essentiel de suivre certaines bonnes pratiques :

Planification stratégique

Il est crucial de définir une vision claire et des méthodes de surveillance des ouvrages : programmation de cycle d’inspections, notation (propre ou suivant un standard).

Collaboration multi-acteurs

La gestion des infrastructures implique souvent la collaboration entre différents acteurs, tels que les entreprises de construction, les autorités publiques, les ingénieurs et les architectes. Une coordination étroite et une communication efficace entre ces parties prenantes sont essentielles pour assurer la cohérence des projets et la réalisation des objectifs communs.

Utilisation de technologies avancées

Les nouvelles technologies telles que la modélisation 3D, la réalité virtuelle, les systèmes de gestion de l’information géographique (SIG) et le BIM (Building Information Modeling), peuvent grandement faciliter la conception, la construction et la gestion des infrastructures. L’utilisation de ces outils permet d’améliorer l’efficacité, de réduire les erreurs, de minimiser les coûts et de faciliter la maintenance à long terme.

Maintenance proactive

Il est essentiel de mettre en place un programme de maintenance préventive régulier pour détecter et corriger les problèmes avant qu’ils ne deviennent critiques. Cela permet d’éviter les interruptions de service, de prolonger la durée de vie des infrastructures et de réduire les coûts de réparation.

Conclusion sur la gestion des infrastructures

La gestion des infrastructures est un domaine complexe qui englobe plusieurs types d’infrastructures comme les bâtiments, les infrastructures réseau, les ouvrages d’art et les ouvrages hydrauliques. Cette gestion d’infrastructures réunit plusieurs étapes de gestion. Il faut également être attentif aux normes de sécurité et à la durabilité des infrastructures.

Partager cet article :